France-Fourgon.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

France-Fourgon.comConnexion

France-Fourgon.com : Forum de fourgons aménagés

descriptionil a pas tort le gars...... Emptyil a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour

La prose du jour ou comment nous sommes parfois perçus.

http://www.bvoltaire.fr/le-camping-car-symbole-du-moi-dabord/

A+

Dernière édition par Yann56 le Ven 5 Oct 2018 - 11:42, édité 1 fois

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour,
Parfois ?
Je dirais presque toujours, dans les lieux touristiques.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour

Éducation éducation quand tu ne nous tiens pas!!!
Ce n'est pas les camping car en cause, mais les chauffeurs.
Au printemps j'ai vu un gars qui vidait les WC sur les grilles de vidange des eaux claires. Un gros tas de m...de sur les grilles, après il a mis de l'eau pour tenter de faire disparaître son méfait. Il n'avait pas vu la vidange WC ou pas cherché et pas demandé.
Belle image des cc qu'a laissé ce type.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Il n'a pas tort (avec un t s'il vous plaît), mais il est pas mal ignorant sur les camping-cars. "Certains sont si longs que, devant le volant, s’étire un espace de plusieurs dizaines de centimètres." Il parle des intégraux dont le parebrise avancé ne rallonge pas la longueur totale.

Et surtout nous serions un danger pour les piétons et cyclistes. Des tueurs. Ceux qui font du vélo savent que les prétendus tueurs sont plutôt les automobilistes qui dépassent vite et trop près. Le camping-car plus imposant oblige à ralentir et s'écarter davantage. C'est ce que j'ai constaté pendant des années, contrairement au journaliste qui n'a probablement pas fait de vélo depuis son enfance.

Pour le reste, tant que les camping-caristes voudront aller dans les lieux touristiques avec leur véhicule, en pleine saison de préférence, ce sera pareil, ou plutôt de pire en pire vu le nombre croissant de véhicules de loisir. Ces camping-caristes là, ça ne me dérange pas qu'on leur fasse la guerre et qu'on les parque.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Depuis que nous avons un fourgon (on avait un intégral avant... nul n'est parfait) je ne supporte plus les gros camping-cars qui veulent passer partout et prennent toute la place ! Sans compter les autobus qui squattent 2 ou 3 places plusieurs jours ! :non:

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Merci Yann 56 pour l' article .
1ère classe au niveau de la provoc parce que je veux bien être lourd avec mon 5,41m , mais dangereux alors là je proteste.  
Pour ne s'en tenir qu' au niveau de la laideur, l' article il est très dur pour les gros et les petits blancs " ces gracieuses maisons sur roues". Il n' y  aurait pas un zeste d' ironie dans cette remarque?
"Conducteurs de ces montres dont la laideur le dispute à la lourdeur". Bon là il faut bien admettre "qu 'il n' a pas tord le gars" quoique  je trouve que la mocheté des gros blancs l' emporte largement sur tout le reste. Mais enfin ,bon , je suis ouvert à la critique .
Mais  enfin, la disharmonie de leurs lignes , leur graves problèmes de proportions et leur couleur à 99,9% blanche qui rajoute au disproportionnement des proportions déjà discutables peuvent se discuter.

La ou je commence à douter du goût de l' esthète qui à pondu cet article  c' est quand il s' insurge du fait que" les conducteurs de ces monstres soient au pied d'une chapelle du XVll e" ????
XVll c' est pas le BAROQUE (1630 1750) ?
Le style le plus ampoulé , lourd ,  disgracieux , inesthétique  , boursouflé. En gros une cata de style et d' architecture patissiére poluante.qu' il y ait 2 mochetés l' une en face de l'autre , ou est le problème.

En ce qui concerne "Le symbole du moi d' abord " et de "l' apogée du moi d' abord" tout est question de savoir vivre ,ce que beaucoup sur ce forum appellent discrétion.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
rockandroule a écrit:
En ce qui concerne "Le symbole du moi d' abord " et de "l' apogée du moi d' abord" tout est question de savoir vivre ,ce que beaucoup sur ce forum appellent discrétion.

C'est tout à fait ça !
fourgon = discrétion... et savoir-vivre... que nous avions déjà avec l'intégral Very Happy

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour,
Le responsable du regard sur les gros CC ou petits fourgons c'est celui qui est derrière le volant. De notre comportement résulte l'acceptation ou la stigmatisation de nos "roulottes" !

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Salut,

Dans ce mode de loisirs plus les années passent, plus je ressens la politique de ce …  moi d'abord.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Oups corrigé le tord de tordu Embarassed
Déjà a l'école Le lundi c'était dictée/0sur20/ 5 dictées a copier.

Pour le reste, l’extrême attire l’extrême de l'autre bord: l'article décrit simplement ce que beaucoup/certains pensent de nous avec des arguments plus ou moins discutables .
Grands blancs ou fourgons est une subtilité qui échappe.

Je suis d'accord avec JP17: on nous a vendu du rêve et maintenant les gens veulent s'installer avec vue sur la mer là ou, en pleine saison, il n'y même pas la place pour se garer avec une voiture et aller a la plage.
Alors, d'années en années, je vois ma région se protéger: barrières, parkings avec chicane, panneaux d'interdiction.

@+

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Boulevard Voltaire ! site pas très tolérant non plus :diablotin: au idées nauséabondes!

Dernière édition par agecanonix le Ven 5 Oct 2018 - 15:12, édité 2 fois

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Salut,
Le "moi d'abord" s'applique dans tellement de circonstances...et pas seulement en"roulotte".

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Hello,
Pauvre Voltaire qui se demande ce qu'il fait sur ce site nauséabond !
Il faut quand-même noter ces 2 articles complémentaires, parus suite aux mécontentements de beaucoup :

http://www.bvoltaire.fr/le-camping-car-symbole-du-moi-dabord-retablissons-quelques-verites/

http://www.bvoltaire.fr/touche-pas-a-mon-camping-car/

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
L'article est un peu lourd, mais on ne peut pas lui reprocher de viser juste sur les verrues et troupeaux de verrues qui se posent partout sur la cote.
Il y a des endroits défigurés, il a raison.

Moi ça ne me choque pas comme article, je ne suis pas concerné.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
moi non plus pas concerné ,vu mes destinations habituelles
mais cet article meme s il contient des vérités a une opinion trop negative des c caristes en general
qui met dans le meme sac tous les genres sans nuance
pourtant changement de tendance qui influe sur le marché
qu on se console la vente d integral d occase aujourd hui devient difficile meme a prix cassé
alors que la vente de fourgon d occase est sans problème meme a prix elevé
il y aura plus de fourgons sur les routes que d intégraux dans les années a venir

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
... Et quand il y aura plus de fourgons que d'intégraux (comme si l'auteur de l'article faisait une quelconque différence d'ailleurs), nous aurons tous droit aux mêmes jugements à l'emporte-pièce ; nos engins seront infiniment moches (par rapport à quoi, je ne sais pas) et notre présence, voire notre existence, tout aussi indésirable.

Jalousie et intolérance ne sont hélas ni l'apanage des camping-caristes ni de leurs détracteurs. Et taper sur une communauté n'a jamais rien fait avancer, l'Histoire l'a démontré à plusieurs reprises. Bien triste tout cela.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour

Je ne me prononce pas sur l'orientation global de ce site que je ne connaissais pas.

Mais j'ai trouvé cet article intéressant car il reflète bien ce qui ressort de conversations avec Monsieur tout le monde (lorsque l'on omet de dire que l'on a un "camping car", histoire qu'il se lache un peu) : un mélange de vérité, d'arguments non fondés, de contre vérités pimentées d'hostilité hargneuse (surtout chez les riverains de certains sites hyper touristiques).

Promis, je vous ferais, l'année prochaine, une photo du trait de cote, vue de la mer, au mois d'Aout, d'un coin encore tranquille il y a quelques années .

Sans doute je suis arrivé au fourgon 30 ans trop tard ?

Autrement, pour revenir a la première ligne, je relis actuellement Montaigne: c'est surprenant comme ses propos ont une résonance actuelle.

A+

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Ric38 a écrit:
... Et quand il y aura plus de fourgons que d'intégraux (comme si l'auteur de l'article faisait une quelconque  différence d'ailleurs), nous aurons tous droit aux mêmes jugements à l'emporte-pièce.


Comme pour les gens du voyage ?

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Pour être franc avec toi Gaël, les gens du voyage, aux yeux de certains, on en fait déjà partie non ? (surtout avec un véhicule blanc il a pas tort le gars...... 2257858889 mais je m'égare (rapport à la couleur de ton nouveau véhicule). il a pas tort le gars...... 168379539

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
pour repondre a yann56 effectivement t es arrivé au fourgon 30 ans trop tard!!!
dans les années 80/90 on avait pas ce genre de problèmes et une totale liberté
bon quand meme les seules contraintes ,les vidanges EU et WC ,le plein EP car il n existait pas d aires de services ni de stationnement
sinon le camping
mais on était debrouillard(station service,cimetiere….)

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Ric38 a écrit:
...on en fait déjà partie non ?


C'est pour cela que j'en parle. Et pourquoi en ferions nous partie si ce n'est pas du fait de l'image que l'on renvoi de notre comportement ?

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Admin a écrit:
Ric38 a écrit:
... Et quand il y aura plus de fourgons que d'intégraux (comme si l'auteur de l'article faisait une quelconque  différence d'ailleurs), nous aurons tous droit aux mêmes jugements à l'emporte-pièce.


Comme pour les gens du voyage ?

Les municipalités ont déjà des obligations pour accueillir les caravanes s'il faut rajouter les fourgons....

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
L'obligation compte peu, le plus important c'est la perception des riverains. Si ils nous rejettent, c'est mort retraite

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonsoir à tous,

Je finis par trouver 5 minutes pour répondre à Gaël et alimenter cet intéressant sujet, dont la réponse contient à mes yeux, tout l’avenir du camping-car, genre auquel le fourgon est intrinsèquement rattaché tant administrativement qu'aux yeux du grand public, malgré une motivation louable, mais jamais aboutie, de recherche de compacité et de discrétion.

Sans nul doute, la communauté camping-cariste donc, paye un lourd tribu aux comportements irrespectueux de certains. Cela constitue-t-il pour autant la cause exclusive de la perception négative de notre loisir ?

Comme en matière d’accidentologie, les causes ne sont jamais une et uniques.

L’auteur de l’article dénonce les soi-disant agissements inadmissibles de la communauté camping-cariste dans son ensemble.

Examinons de plus près les faits reprochés : relisez les bien, car je n’ai toujours pas trouvé en quoi ils constituent une violation de la loi ou des règles les plus élémentaires de vie en communauté  : "circuler dans un village", "se garer devant une église", "provoquer des bouchons », « enlaidir le paysage par notre simple présence » ;  Soit les droits fondamentaux de l’existence et du respect d’autrui.

Certains d’entre nous ne se sentent pas concernés ? Renversons la paradigme ; qui ne le serait pas ?

Suffirait-il d’être propriétaire d’un camping car pour être profanateur de l’environnement ? Motard pour être un assoiffé de vitesse sans foi ni loi ? Automobiliste pour être un criminel en puissance ? Vététiste pour détruire le fragile équilibre des espaces naturels ?…..

Tous ces raccourcis simplistes reflètent un sentiment d’intolérance et de haine trouvant leurs habituelles sources dans le rejet de la différence ou d’un loisir différent, de « l’autre » parce qu’ils ne se fond pas suffisamment dans la masse, qu’il sort de la pensée unique, du politiquement correct ou qu’il ne nous ressemble pas, invoquant de prétendues valeurs universelles qui cachent en fait un mal devenu le cancer de nos sociétés, précisément celui que l’article entend dénoncer : l’égoïsme et l’individualisme. Et son auteur en est une fantastique expression.

Si l’on regarde les choses en face : où sommes nous les bienvenus en France ?

- Pas dans les villes où la pratique est « réglementée » (ouf !).

- Pas dans le grandes aires de regroupement qui posent des problèmes de saturation et d’intégration paysagère, notamment sur des sites à haute valeur patrimoniale et touristique.

- De façon contrastée dans les campings, les emplacements étant peu nombreux du fait des temps de séjour plus réduits que les mobile-homes (qui explosent car beaucoup plus rentables) ou le caravaning, rançon de l’orientation itinérante et autonome de la pratique.

- Pas dans les lieux naturels où le bivouac est de plus en plus assimilé à une atteinte aux lois et règlements (souvent à tort, mais cela se durcit : sous la vindique populaire, les arrêtés pleuvent de toute part, mer et montagnes confondues), incantés par le sacro-saint respect de la propriété et de la tranquillité publique.

Et ce sans compter les poncifs du genre (que l’auteur de l’article a oublié) : un camping-cariste ne consomme rien, il ne fait pas vivre le commerce local, il laisse les lieux sales etc.

Tant que la pratique était marginale, issue du mouvement hippie prônant un genre de vie alternatif (tiens, comme les nomades), et sous une société des 70’s aux codes éminemment libertaires, tout allait bien.

Mais avec une croissance du marché à deux chiffres et l’explosion du nombre de pratiquants confrontés à la rareté des espaces et leur sanctuarisation d’une part, et les réactions d’intolérance d’une partie de la société de masse de plus en plus virulentes d’autre part,  il est clair que se pose clairement la question des limites du développement « durable » de cette pratique.

Et cela dépasse donc bien les facteurs comportementalistes pour en faire un vrai sujet de société.

J’attends vos réactions, je trouve le sujet passionnant -et également un peu flippant- car j'aime le fourgon et les valeurs qu'il véhicule justement, bien loin de ces stéréotypes. (Excusez moi pour la longueur du post)

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
La longueur du post est parfaite, je l'ai dévoré !
C'est le genre de réponse constructive qui tire le forum vers le haut, en cela mille merci au passage.  :youpi:

Moi aussi ce sujet me passionne, et je crois qu'il passe par la pédagogie, mais pas que.

Nous sommes aussi confrontés à un problème impossible à resoudre, comme l'auto à Paris, le problème c'est le nombre.

Comment avec 23.000 camping-cars neufs par an mis sur les routes dont quasi 35à40% de fourgons, nous pourrions donner l'impression de ne pas conquérir le paysage.

C'est plus une fatalité qu'autre chose.
Autre sujet pas si éloigné, qui m'intéresse beaucoup, la croissance démographique française et mondiale. Nous étions un peu plus de 50 million en France dans les années 70. Nous sommes à plus de 70 millions, 50 ans plus tard. A cela ajoutez un besoin croissant d'évasion et une pression immobilière délirante sur les côtes, grandes villes et lieux touristiques et la boucle est bouclée.

Tous le monde veut SA place au soleil.
Le camping-car est ainsi un moyen d'y parvenir.

Concernant l'intégration des camping-cars, c'est vrai, ils sont de plus en plus mal vus. Il y a déjà 7 ans passés, des locataires de mon Bel horizon, me remontait les difficultés de stationnement et d'acceptation sur la côte atlantique. Depuis il s'est vendu plus de 140.000 camping-cars neufs !
Et contrairement aux voitures les vieux camping-cars ne vont pas a la casse, cela reste un logement, on ne jette pas une maison.

Selon moi, il n'y a pas encore de solution. Comme sur le plan de l'explosion démographique mondiale. Tous le monde fait l'autruche, sauf que le problème numéro 1 est là.

Imaginez si le camping-car est dans la lignée de l'automobile en ville. Indésirable, trop présente et à éliminer... Aie, cela risque de faire grincer quelques dents.

Le marché saturé, regardez le sort des intégraux. Ces monstres des routes, qui tels les dinosaures, sont voués certes non pas à disparaitre, mais à devenir bien plus minoritaires.

Le marché se cherche t'il des solutions, ce que vous appellez des "Van" en serait une. Petits légers, s'apparentant plus a de gros monospaces. Les California existent depuis plus de 60 ans. Et s'intègrent bien mieux. Leur cote délirante en est un témoignage.  C'est clairement un tendance toujours très dynamique, probablement à l'avenir plus certain. Car 100% auto compatible (parking souterrains, autoroute, barrière de hauteur, chicanes pour les L1H1...). Donc difficile à stigmatiser.

Me concernant je peux maintenant me stationner sous les panneaux -5m (de long) et -2m (de large) à la Rochelle et passer sous les barrières. Je ne suis donc plus dans la catégorie des véhicules stigmatisés, c'est important pour vivre ensemble où se conformer au modele de ceux qui légiférent.

Mais même là, dans certains coins c'est compliqué. Je lisais sur trafic aménagé, le récit d'un membre s'étant fait verbaliser en dormant dans sa voiture sur la côte. Vers Bordeaux et la côte landaise, la chasse est ouverte, c'est effrayant. Il faut savoir retourner dans les terres pour dormir.
Les riverains et communes préférant probablement les jeunes en voitures avec alcool et musique à fond toute la nuit ? Lol

Curieux de savoir où nous en serons dans 5 ou 10 ans, au rythme où vont les choses, les marques ont elle réfléchit a ce problème ? Anticipent elles ces évolutions du marché ?
Quid du lobbying des puissants du segment ?

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Bonjour

Intéressant ces derniers posts.
Ce n’était pas gagné au départ avec un titre provocateur et une référence a un site que j’avais, bien sur, senti comme ayant une odeur soufrée.

Ben oui, nous sommes devenu trop nombreux hélas.

Les hobbies commencent souvent de la même façon (planche a voile/CB/VTT...) .
Une phase de découvreurs ; puis vient rapidement la phase de tributs qui concerne de petits groupes : c’est le meilleur moment : peu de règles hors celles de la tribut, peu de réglementations.
On est généralement vu avec sympathie.

Malheureusement , si l’activité a du succès, arrive la troisième phase : Monsieur tout le monde s’y met, on voit les cotés gênants pour les autres...la réglementation suit.

HS on : tiens, une théorie (sûrement fausse) veut que la disparition des dinosaures, devenus de plus en plus gros, soit due a l’émergence de petits carnivores qui pouvaient bouffer l’arrière train de l’animal avant que l’info lui arrive au cerveau.
HS off.

Félicitations Gaël, pour ta nouvelle acquisition.

Il faut vivre décalé.
Dans mon cas, j'ai bien regardé des solutions plus simples, plus passe partout; mais je suis trop vieux et quelques problèmes physiques m'ont fait aboutir a mon fourgon actuel.
Mais je trouverai- j’espère- toujours des solutions pour bouger: il y a tant de choses a vivre, a voir, a entendre, a humer.

On the road again.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
@ Gaël et Yann,

Et bien les z'amis, à mon tour, je vous retourne un grand merci pour vos messages authentiques, au contenu et à la narration parfaite. Peut-être peut-on proposer une thèse dans une unité de recherche du CNRS sur le VDL ? Very Happy On a certainement nos chances vous savez  !

Plus sérieusement, je constate combien nous partageons nombre d'interrogations sur la durabilité du modèle et le périmètre d'usage de ces véhicules. Le choix du nouveau véhicule de Gaël est pertinent à plus d'un titre à cet égard.

A l'image de ce qu'exprime Yann à la fin de son message, une chose est sûre en ce qui me concerne : si un jour je ressens que mes enfants sont exposés à une stigmatisation ou au regard culpabilisant de la société sur un loisir originellement censé leur faire découvrir une partie de ce qui va devenir leur monde, je ne sais pas si je poursuivrais l'aventure du fourgon débutée pour ma part il y a 24 ans. Ce sera alors une autre histoire...

Très bonne soirée à tous,

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Je ne sais pas si la pratique dans sa globalité du camping car n'est pas dans un cycle.
Il ya eu les van, représentés pas les combi et autres transporteurs. Ces derniers sont peu utilisables sur une longue durée, en famille et hors saison. Il y a toujours des guerriers mais j'essaie de rester dans la généralité.
Ensuite les fourgons sont devenus de vraies résidences mobiles avec tout le confort et permettant d'envisager des longues périodes d'utilisation. Le retraités ont fait exploser les ventes et sont pour beaucoup sortis de chez eux c qu'ils n'auraient peut être pas fait autrement et surtout de cette façon.
La stigmatisation des "grands blancs" a fait que le soufrions ont de nouveau eu la côte tout en restant utilisables sur d longues périodes.
On observe aujourd'hui, avec la génération des campster et autre un retour du minimaliste et de son mode d'utilisation qui réouvre la porte des hôtels et autres lors d'une utilisation longue.
Bref on arrive a des monospaces avec toilette et kitchenette et une utilisation d journée et d'escapade du weekend.
C'est aussi une façon d'envisager ce loisirs mais ce n'est pas la seule.

Du coup si cela perdure, et que l'offre pertinente diminue, je pense que la clientèle va fortement se rajeunir et les lobbyistes visant à stigmatiser les ccar vont réussir leur coup. Mais pas certain que ceux qui arrêteront de pratiquer pour cause d'offre non adaptée ou de rejet par les communes se tournent vers l'hôtellerie de loisirs pour autant.
Moi c'est certain, si cela devient trop compliqué je migre vers une maison de campagne, un appartement sur un front de mer voire un F2 en métropole pour l'été et un autre à le Réunion pour l'hiver et je changerai ma façon de passer mon temps libre. Peut être qu'alors j'achèterai un van pour être confort pour les pique-niques et je me débarrasserai de mon auto

Peut être que les ventes s'essoufflent et que le pari est désormais de capter les jeunes cadres dynamiques au fort pouvoir d'achat? qui disposent d peu de temps pour leurs loisirs.

Je n'y crois pas trop mais...

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
la clientèle agée(comme moi) a qui j avais vendu depuis 20ans des intégraux et grands profilés
tend a disparaitre pour raisons de santé ,décès ( c est pourquoi l heure de ma propre retraite a sonné!!!)
j ai eu pas mal de clients aussi qui ont préféré arreter ce genre de loisir pour les problèmes engendrés par le nombre croissant de vehicules

c est une des causes annexes également du reflux du grand c car classique remplacé par une clientèle un plus jeune et primo accedante
certes mais qui n adopte pas forcement le fourgon trop petit et trop cher pour beaucoup mais qui a fait explosé le marché sur l occasion en profilé (60 pour cent des ventes) question de moyens financiers ,ce qui a provoqué une proliferation des vehicules sur les routes ces dix dernières années
je ne pense pas que ce soit la mode du fourgon actuel qui soit neanmoins a l origine de tous les maux

est ce que cela sera suffisant pour remarginaliser ce produit a l avenir,pas sur du tout mais aura surement un impact sur certains nouveaux candidats quand ils feront le compte des points négatifs

mes enfants qui pourtant sont nés et ont passés toute leurs jeunes vacances en c car prefere l avion ….et n ont jamais demandés a m enprunter mon fourgon

aujourd hui je ne suis pas loin de partager leur avis,mais reste fidèle a mon fourgon de 2009 sans accessoire ni option inutile(,aucune raison de changer car les nouveaux hormis une surenchère d options electroniques tout azimuts est sans interet sinon les pannes a venir ,quand a l euro 6 ,une nouvelle fumisterie automobile)qui m emmenera encore dans des coins d europe encore peinards

autre chose
la resurgence des vans a des prix astronomiques(qui n ont rien a voir avec ceux des années 70/80) ne peut concerner qu une faible marge
de cadres friqués qui ne seront jamais bien sur des campingcaristes a part entière mais ce n est que mon avis de retraité

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
antranik2 a écrit:
la resurgence des vans a des prix astronomiques(qui n ont rien a voir avec ceux des années 70/80) ne peut concerner qu une faible marge de cadres friqués qui ne seront jamais bien sur des  campingcaristes a part entière

Ça ne concerne pas que les cadres friqués,  nous avons un ami (qui est enseignant) qui a un van "Glénan" dont il se sert comme voiture et occasionnellement comme camping-car mais il ne sera jamais un camping-cariste et ne veut surtout pas être considéré comme tel !

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
Je comprends très bien ton ami.
Surtout qu'en tant que prof le temps libre ne manque pas.

Ce qui nuit fortement a l'image, ce sont ces camping-caristes et fourgoneux qui se posent plusieurs jours avec la moto ou scooter ou voiturette et qui ne sont plus des campings caristes mais des squatteurs.

La notion fondamentale du camping-car ou fourgon aménagé hors camping c'est le nomadisme quotidien.
Trop de gens se croient au camping... Et c'est là que commencent les problèmes.

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
@admin,
je suis tout à fait d'accord avec toi
si on veut déballer ou stationner longtemps, le camping est fait pour ça

jp

descriptionil a pas tort le gars...... EmptyRe: il a pas tort le gars......

more_horiz
En fait c'est uefaire bon sens et de respect
La règle est simple, s'il y a du monde je ne sors rien, si je suis sur un endroit isolé ou désert le soir je sors et je remballe apres le repas.
Si, je suis sur une zone telle qu'aujourd'hui, si je veux faire une sieste je sortirai mon fauteuil et j'irai le lettre au bird de l'eau comme n'importe quelle personne qui voudrait passer un môme tu bird de l'eau.
C'est vraiment une question de savoir vivre et de bon sens. Si on a le respect des autres en soi, on sait. Tout suite si on va stigmatiser ou pas
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum