bonjour à tous,
Ce nouveau post pour relater un mix entre déboires et enchantements et gestion de panne électrique.

Historique :
Après avoir réceptionné 2 mois trop tard par rapport à la date prévue notre véhicule et ayant perdu la possibilité du coup de pouvoir partir en vacances (question timing), nous avons pu essayer notre monture toute neuve sur un week-end long avec tout l'amateurisme de débutants dans le monde du fourgon ou du camping-car bref il y eu de grands moments de questionnement et de rigolade.
Mais dès le 2ème jour de découverte voilà la fée/sorcière électronique et ses absurdités qui décident de monter à bord :!:
Première manifestation: voyant ! au tableau de bord du porteur qui s'allume et ne veut plus s'éteindre affraid  = arrêt et consultation du livret de bord qui nous indique froidement d 'aller consulter un concessionnaire Citroën au plus tôt pour notre cas heureusement nous étions proches de FECAMP.
Attente puis notre tour arrive un mécano/magasinier vient à notre secours et nous dit ça doit pas être bien grave c'est une ampoule grillée, il regarde et : pas d'ampoule grillée...... puis il allume les phares pendant plus de 30 secondes et là le voyant d'anomalie s'éteint, ouf de soulagement et encore merci pour l'intervention de cette personne fort aimable. Bref anomalie purement électronique quelque part et qui récidive régulièrement et disparaît de la même façon :!: :!: :!:
Deuxième manifestation des électrons pervers:
Dès le deuxième jour le tableau indiquant les niveaux d'eau et de batterie dans la cellule cette fois montrent une salle affaire le voyant d'alerte batterie faible clignote de façon alarmiste alors que cela fait 2 jours que nous roulons sans cesse et avons entre autre 2 batteries cellule et un petit panneau solaire de excusez du peu de 210 watts crête affraid  imcompréhension générale à bord quelle bêtise avons nous fait pour en arriver là :?:
On décide de laisser courrir et on fait le point au bivouac du soir face à la mer au cap d'antifer. Là nous nous garons à côté de camping-caristes assidus et fort sympathiques qui nous proposent de voir ce qui se passe mais malgré la bonne volonté et l'expérience de tous nous en restons au même point.
Mais bel échange avec ces personnes qui préfèrent le bivouac libre au parcage et à l'hyper concentration constatés dans tous les ports du secteur.
Nous repartons le lendemain dans la même situation est comme c'était un dimanche ben pas moyen de se dépanner et on décide alors de finir coûte que coûte notre escapade ainsi.
De retour contact du concessionnaire pour recours et intervention: Difficile très difficile car le concessionnaire est à 200 km de chez nous et on essaye d'abord un dépannage par téléphone après 1 heure de manipulations diverses et hypothèses d'erreur de manipulation potentielle rien n'y fait :Aie:
Bref rdv programmé chez le concessionnaire 3 semaines plus tard( pas de place avant et vu la distance et l'inextricabilité de la situation çà a toute l'apparence du sac de noeud!).
Donc entre temps branchement sur 220 volts du fourgon au cas ou mais je vous rassure rien n'a changé + courrier avec photos chez le concessionnaire et l'importateur (qui ont séchés sur le problème).
bref l'heure du rdv arrivant enfin (car 3 semaines à pas utiliser le fourgon cela faisait déjà 8 mois que l'on attendait la livraison et nous nous en sommes servi en tout 4 jours sur le neuvième mois) bref la frustration est bien présente, je me rends donc à ce rdv (hier).
Dubitatif devant le sujet on commence par tester les batteries une par une (pas simple faut démonter le siège passager) et là pas de problème elles sont en pleine forme c'est bien mais le tableau lui continue de s'alarmer donc on passe au maillon faible suivant:  débranchement de l'EBL évidemment rien ne se passe puisque plus aucune information n'arrive au tableau logique mais pas plus avancé!!! l'EBL est alors soupçonné de mettre le bazar dans l'affaire .....jusqu'à ce que le père du patron intervienne car lui il voit l'heure tourner et aussi la non rentabilité de l'affaire et presse pour dire "si les batteries sont bonnes c'est le principal le reste on s'en fou" l'intervenant consciencieux lui tente une dernière chose et décide d'échanger le tableau alarmiste contre un autre tout neuf et là le miracle se produit Panne électrique Pössl ou Globecar 168379539 .
Ce tableau et ses diodes indiquait tout simplement l'inverse et son contraire.

Conclusion et moralité tirés de cette aventure:
L'électronique est une aide sur bien des choses mais seulement si celle-ci est bien réalisée et quoiqu'il en soit le trop d'électronique tue l'électronique.
Le choix du concessionnaire ou au sens plus large de la marque : Au delà de l'agencement, du prix de la couleur et autres paramètres subjectifs il faut vraiment vraiment vraiment d'abord connaître le concessionnaire avant de faire un achat et ce dans un périmètre raisonnable nous avons eu grandement tors de commander sur le salon du bourget ou tout est superbe et on y fait son marché en fonction des premières impressions mais 2 paramètres sont peu ou pas pris en compte : Qui va être mon concessionnaire et à quelle distance?
Ce sujet a sans aucun doute déjà été évoqué sur ce forum et dépasse le clivage de la qualité de telle ou telle autre marque car rien ne remplace le professionnalisme du revendeur et sa non performance en sav ou distance trop élevée deviennent rapidement des freins considérables.
J'espère que ce début plus que calamiteux (entre délai de livraison et pannes) va devenir un lointain souvenir estompé par le bonheur de voyager en presque toute liberté et que cette expérience pourra peut-être servir en un point ou plusieurs à d'autres petits nouveaux dans le monde du fourgon / camping-car.

bonne journée
patrick